C’était l’une des annonces particulièrement attendues de la Huawei Developer Conference qui s’est tenue du 9 au 11 août dernier en Chine : le nouveau système d’exploitation développé par Huawei, Harmony OS. Dans un contexte de relations commerciales stoppées avec les Etats-Unis, ce nouveau produit peut faire craindre à Google de voir Android perdre des parts de marché dans le domaine des systèmes d’exploitation.

 

HongMeng OS ou Harmony OS : la riposte de Huawei

Baptisé HongMeng OS pour le marché chinois, ce nouveau système d’exploitation se déploiera à l’international sous le nom de Harmony OS. Il ne se cantonne pas aux smartphones mais à l’ensemble des appareils connectés comme les smart TV. C’est d’ailleurs sur la Honor Smart Screen que le système d’exploitation Harmony OS va faire ses premiers pas.

La question que tout le monde veut savoir est si ce nouvel OS va équiper les smartphones Huawei et ainsi remplacer Android. Il faut rappeler que depuis le mois de mai 2019, Huawei a été blacklisté par l’administration américaine. Cette décision a contraint Google de cesser toute relation commerciale avec le constructeur chinois. Cela impacte donc directement le déploiement d’Android sur les smartphones Huawei mais aussi les autres sociétés américaines présentes sur des applications phares comme Facebook. Toutefois un délai de 90 jours a été accordé pour que Google puisse continuer à livrer Android.

Android reste le système privilégié pour les smartphones Huawei

Pour l’instant, Huawei espère pouvoir continuer à utiliser Android comme système d’exploitation sur ses smartphones. C’est ce qui ressort de la Huawei Developer Conference. Dans un premier temps, Harmony OS sera principalement utilisé pour les objets connectés.

Mais, si la situation ne s’améliore pas entre les USA et Huawei, le constructeur chinois pourra utiliser Harmony OS pour contrer les sanctions commerciales.

Il n’est pas sûr que cela soit une bonne nouvelle pour Google et Android. En effet, il ne faut pas perdre de vue que Huawei fait partie du top 3 des fabricants de smartphones dans le monde aux côtés de Samsung et d’Apple. Perdre ce marché pourrait être dangereux pour Android.

Tout comme Android, Harmony OS, est open source afin que les développeurs puissent travailler sur des applications compatibles.