Moins d’un mois après sa commercialisation, le Galaxy Fold fait l’objet de nouvelles rumeurs remettant en cause la résistance de son écran et les chiffres annoncés par Samsung. En effet, le géant coréen annonce que l’écran pliable de son smartphone peut supporter 200 000 pliages. Or le site Cnet a fait un test en direct sur Youtube qui montre que le smartphone pliable de Samsung se détériore à partir de 120 000 pliages. Que penser de ce test ? Remet-il vraiment en cause la solidité du Galaxy Fold ?

Résistance du Galaxy Fold dans des circonstances normales d’utilisation

Les conditions dans lesquelles a été réalisé le test de Cnet ne reflètent pas la manière dont les propriétaires d’un smartphone de ce type vont s’en servir. Les équipes ont utilisé un robot conçu par Square Trade pour reproduire l’ouverture et la fermeture du Galaxy Fold.

Mais, comme vous pouvez le voir sur la vidéo ci-dessus, les ouvertures et les fermetures s’enchainent à une vitesse très importante. Il est donc logique que l’écran ne résiste pas aussi longtemps qu’annoncé face à cette utilisation extrême.

Par ailleurs, comme l’indique nos confrères d’Idboox, 120 000 pliages représentent près de 3 ans d’utilisation. C’est une durée d’existence plus qu’honorable pour un smartphone de ce type. De plus, on peut légitimement penser qu’une personne qui va investir plus de 2 000 € dans un smartphone va le manier avec précaution.

On ne peut donc pas réellement parler d’une fragilité du Samsung Galaxy Fold à la suite de ce test. Néanmoins, il est fort probable que ce type d’appareil reste plus fragile qu’un smartphone classique.

Les mésaventures de Samsung avec le Galaxy Fold

Samsung aura joué de malchance avec son premier smartphone pliable. Son lancement a du être repoussé à plusieurs reprises à la suite de faiblesses au niveau de la charnière. Celles-ci avaient été mises en évidence par des béta-testeurs et avaient conduit la société coréenne à annuler la commercialisation prévue avant l’été 2019.

Les équipes de Samsung avaient alors renforcé la solidité de la charnière et réduit l’espace entre celle-ci et le châssis afin d’empêcher la poussière de pénétrer. Elles avaient également étendu la couche protectrice de l’écran afin qu’elle passe sous les bordures. Le but est que les utilisateurs ne soient plus tentés de l’enlever comme s’il s’agissait d’un simple film protecteur. Un effort de communication avait également été fait sur la solidité du Galaxy Fold comme le montre cette vidéo publiée par Samsung :

Pour l’heure, il nous semble encore trop tôt pour nous avancer sur la solidité ou la fragilité du Samsung Galaxy Fold. Laissons cet appareil vivre sa première année de commercialisation avant de nous faire un avis plus ferme.