Commercialisé officiellement depuis février 2020, le RazR, le smartphone pliable de Lenovo-Motorola, continue de se faire rare, surtout en Europe. C’est donc avec étonnement que nous avons appris que Motorola travaillerait sur un deuxième modèle avec une date de sortie prévue en septembre 2020. C’est l’annonce qui a été faite par Thomas Dousson, directeur général de Lenovo Afrique du Sud lors d’un podcast. Rien de plus n’a fuité sur ce nouvel opus pliable. Mais cette annonce est l’occasion pour nous de tenter de faire un bilan sur l’actuel RazR. Et, il faut l’avouer, cet exercice n’est pas simple puisqu’il est compliqué d’avoir des retours de ceux qui ont la chance d’avoir pu acquérir ce smartphone pliable. Car c’est bien l’un des points faibles du RazR : sa disponibilité.

Motorola RazR

Quel bilan pour la commercialisation du RazR par Motorola ?

Motorola a su tirer partie de la nostalgie des téléphones à clapet durant la promotion de son smartphone pliable RazR. Celui-ci va à l’encontre du Huawei Mate X ou du Samsung Galaxy Fold et reproduit le design d’un téléphone à clapet. Samsung a d’ailleurs suivi le mouvement avec le Galaxy Z Flip. Le groupe coréen a eu raison puisque ce dernier modèle a connu un meilleur accueil que le Galaxy Fold.

Pour en revenir au RazR, l’une des critiques les plus fréquentes porte sur son rapport qualité-prix. Il offre des performantes de moyenne gamme pour un prix qui reste très élevé pour un smartphone. Mais le choix de ces performances « réduites » est justement motivé par une volonté de réduire le coût de ce modèle. En effet, les fabricants de smartphones pliables se trouvent confrontés à un véritable problème : le coût de fabrication des smartphones pliables qui les contraint à pratiquer des tarifs élevés, d’autant plus s’ils veulent doter leurs modèles de performances premium. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles le marché des smartphones pliables peine à se développer. Devoir dépenser entre 1500 et plus de 2000 euros pour un téléphone n’est pas possible pour la majorité d’entre nous.

Motorola RazR

Néanmoins, le RazR, même s’il fait face à quelques critiques, a reçu un accueil plutôt positif de la part des utilisateurs qui l’ont eu en main. Sa longévité et la solidité de l’écran sont toutefois des sources d’interrogation.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informé si Lenovo communiquait de nouveau sur un futur RazR 2 pour le dernier trimestre de 2020.