Alors que Samsung confirme sa place prépondérante dans le secteur des smartphones pliables et que de nouveaux acteurs font leurs débuts (LG, Xiaomi ou encore Oppo), les amateurs de la marque à la pomme restent sur leur fin. Aucune information officielle ne sort sur ce sujet. On sait que des équipes d’Apple travaillent sur des écrans pliables mais rien ne fuite réellement. Néanmoins, le 15 janvier dernier, Bloomberg s’est fait l’écho de confidences obtenues de la part d’une personne interne à Apple. Alors doit-on s’attendre à un iPhone pliable en 2021 ? Malheureusement il est peu probable qu’une telle commercialisation ait lieu cette année.

Pas de prototype complet d’iPhone pliable pour l’instant

D’après les informations obtenues par Bloomberg, il semblerait que les travaux des équipes d’Apple se concentrent uniquement sur les écrans pliables. Différents formats sont ainsi envisagés. La marque s’orienterait vers une charnière invisible comme les modèles commercialisés par le constructeur coréen Samsung. Apple ne s’orienterait donc pas vers une charnière visible reliant deux dalles comme le smartphone Surface Duo.

Mais le travail des équipes semble se cantonner aux écrans. Ainsi, Apple ne disposerait pas encore d’un prototype complet de smartphone pliable selon la source anonyme qui s’est confiée à Bloomberg.

Aucun responsable d’Apple n’a souhaité infirmer ou confirmer ces déclarations.

Pas de grandes annonces en 2021 pour Apple

Toujours selon Bloomberg, il semblerait que 2021 soit une année assez calme pour Apple en matière de smartphones. Cela s’explique par les innovations mises au point en 2020 avec la commercialisation des modèles 5G, mais également par l’impact de la pandémie actuelle sur les marchés économiques.

Seule innovation qui pourrait voir le jour en 2021 : la présence d’un lecteur d’empreintes digitales au niveau de l’écran. Là encore, cela répond aux besoins actuels des utilisateurs :

  • le port du masque rend difficile la reconnaissance faciale ;
  • le renforcement des mesures de sécurité pour les paiements par carte bancaire implique le recours à des smartphones pouvant confirmer l’identité de l’émetteur du paiement par des données personnelles comme les empreintes digitales.